Les différentes versions du Broussard


Le train largable

Autre étude particulière : l’équipement du Broussard avec des trains largables. La mise en service des Broussard en 1956/1957 s’est accompagnée d’accidents graves avec des conséquences mortelles ayant motivé plusieurs interventions parlementaires. Les atterrissages en campagne suite à des pannes moteurs en vol ont été aggravés par le train fixe qui a entraîné le passage sur le dos des appareils. Deux questions furent posées au Ministère de la Défense :

- Quelles mesures comptait-il prendre pour améliorer la sécurité de cet avion équipé d’un moteur sujet à des pannes fréquentes ?
- Envisageait-il de donner d’urgence des ordres pour qu’un dispositif soit monté rapidement pour permettre le largage du train fixe en cas de crash ?

L’amélioration importante de l’endurance des moteurs a été immédiatement l’axe prioritaire de travail, mais en 1960, l’installation d’un train largable est redevenue d’actualité en raison des actions de la DCA rebelle en AFN ayant entrainé de nouveaux crashs aux conséquences graves par suite de l’inaptitude du Broussard à se poser en campagne. L’EMAA et le STAé ont dès lors réclamé une étude de dispositif de largage du train.

Un projet d’atterrisseur oléopneumatique escamotable n’a pas été retenu en raison de son coût élevé (730 000 NF d’étude et 50 000 NF de modification par appareil). Plusieurs dispositifs de trains largables ont alors été envisagés, mais un seul a fait l’objet de tests ne demandant pas de modification de structure de l’avion et pas de ferraillage des trains existants. Le maquettage réalisé sur la cellule d’essais statique (n° 03) stockée dans les ateliers de la rue Gosset avec les ailes réformées du MH 1522 a permis de constater que le largage du train par gravité pouvait se faire sans difficulté. Pourtant, les essais avec l’emploi de boulons explosifs ne se révèleront pas concluants et le projet sera finalement abandonné.


Dispositif de train éclissé, mise à feu et boulons explosifs en place sur la cellule n° 03 et le résultat sur les ailes.



La cellule 03 d’essais statiques équipée des ailes réformées du MH 1522 pour les essais de train largable.


Données techniques des essais de train largable :














admin